Revirement de situation, GOOGLE va faire plus de place à la pub

exactmatchActu SEMLaisser un Commentaire

Après avoir drastiquement réduit les espaces publicitaires dans ses pages de résultat de recherche, Google veut faire plus de place à la publicité sur certains de ses produits vedettes comme son moteur de recherche ou son application de cartographie Google Maps en annonçant mardi 24 mai sur son site une série de changements dans ses produits à destination des annonceurs publicitaires, qui entreront en vigueur «plus tard cette année».

Il dit ainsi vouloir mieux les adapter aux utilisateurs mobiles, en particulier ceux qui se connectent à internet depuis un smartphone. Sridhar Ramaswamy, vice-président du groupe chargé plus spécialement des publicités et du commerce, explique notamment vouloir «aider les annonceurs à atteindre les consommateurs qui cherchent des commerces physiques, avec de nouvelles publicités locales s’affichant sur Google.com ou Google Maps». Cela permettra par exemple de mettre en avant des publicités pour des commerces situés à proximité quand un acheteur fera une recherche du genre «magasin de chaussures» ou «réparation de voiture près de moi».

Epingles sponsorisées sur Google maps

Google est aussi en train d’expérimenter une série de formats publicitaires sur Maps. Certains utilisateurs vont dans ce cadre commencer à voir apparaître des petites «épingles sponsorisées» signalant des cafés, stations-services ou autres restaurants se trouvant sur leur trajet.

Le groupe a aussi prévu des modifications dans Ad Words, le système qui permet de montrer aux internautes des publicités en rapport avec la recherche qu’ils sont en train de faire sur Google, et qui s’affichent notamment sous forme de liens sponsorisés en haut de la liste des résultats de recherche. Ces liens pourront désormais avoir des titres et des descriptions plus longues du contenu de la page internet vers laquelle ils renvoient.

«Optimisés pour la taille d’écran des smartphones les plus populaires, ces nouveaux formats avec davantage de texte fournissent davantage d’espace publicitaire pour que vous puissiez montrer plus d’informations sur vos produits et vos services avant le clic  éventuel de l’internaute sur le lien», fait valoir le groupe américain.

Les premiers tests ont montré 20% de clics en plus comparé aux formats actuels, une tendance favorable pour les annonceurs, mais aussi pour Google qui est payé par ces derniers en fonction du nombre de clics. La publicité avait encore rapporté au premier trimestre 18 milliards de dollars à Google, un montant en hausse de 16% sur un an. Elle représente la plus grosse partie des revenus du groupe et de sa maison mère Alphabet.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *